Article 0

Villes et villages du Périgord

La Roque-Gageac

Magnifique alignement de maisons en pierre blonde, au dessus de la Dordogne

Sarlat, un bel exemple de patrimoine conservé

Comme ces personnages au-dessus du Porche de la cathédrale qui nous accueillent depuis plus de 800 ans, la  ville médiévale nous offre généreusement son passé, sa richesse, une atmosphère unique. Le Guide Audio Culture Périgord vous propose deux promenades dans la...

La visite de Lascaux IV – Montignac

Comme si vous y étiez ! Mais cela ne doit pas vous empêcher de vous rendre à Montignac et de payer les 16 € de la visite, de vous imerger dans cette réplique qui vous porte hors de notre temps, et vous génère des sensations extraordinaires, puis de picorer des...

Domme

L'esplanade de Domme, une belle émotion esthétique !   --- Domme, qui porte le titre de "Plus beau village de France" est une très belle bastide. Les bastides du Périgord (guide audio)

Les Meulières, gîte, chambres d’hôtes, art de vivre

Chargement en cours…

Les Meulières », c’est ce lieu où l’un des derniers tailleurs de pierre meulière exerçait son art, ainsi que celui de la fabrication des feuillards, pour tonneaux et parcs à huîtres. Il avait aussi, avec sa famille, ouvert des chambres d’hôtes originales et rustiques. Dans le souvenir de tous, l’ambiance était merveilleuse. Aujourd’hui, Marianne et Jean-Marc ont pris la suite. Ils ont restauré et modernisé la ferme, pour vous recevoir dans 4 belles chambres d’hôte et un grand gite familial.
Ils ne taillent pas les pierres – encore que – mais cultivent le bien-être sous toutes ses formes et publient des livres et des revues… ils sont éditeurs. Pour pré-réserver  Tel : 07 70 40 87 31

Les Meulières : une expérience unique de tourisme culturel

Marianne et Jean-Marc ont choisi de vivre en Dordogne et de s’installer à DOMME, au coeur du Périgord Noir, pour son art de vivre. Un désir de bien vivre, de comprendre, de s’ouvrir aux messages extraordinaires de ce séculaire patrimoine du Périgord. Et un désir de partager ce désir ! 
Et voici quelques pistes offertes aux Meulières pour s’ouvrir ensemble à cet art de vivre :

– Une culture de la bienveillance, du partage, de la conversation… Exemples : des tables d’hôtes où la gastronomie accompagne des échanges intenses et enrichissants ; des formations pour entreprises et institutions au management par la bienveillance ; etc.

– L’immersion dans toute la culture qu’offre le patrimoine du Périgord, et les expériences que peuvent vivre nos amis visiteurs… Exemples : conception d’un guide audio du Périgord (accessible sur les portables !) pour s’orienter parmi les centaines de visites possibles, et comprendre plus en profondeur le pourquoi, le comment, les aventures humaines, soutenant ce patrimoine et son histoire, son art de vivre.

– Le bien être et sa dimension spirituelle (laïque)… Exemples : des méditations guidées ; des massages régénérants ; des formations aux massages liés à la dimension spirituelle, etc. ; des réunions en présentiel et en ligne pour concevoir les prochains numéros de « Spiritualité Magazine »

– La création, la culture de la créativité, de l’expression libre… Exemples : des ateliers de création littéraire originaux : récits, nouvelles, biographèmes, géopoésie… ; la participation possible à l’activité de leur maison d’édition (Les Éditions du Désir) ; la participation à la mise en œuvre de « Culture Périgord », site Internet, guide audio, recueil de la mémoire périgourdine, promotion de la notion et des pratiques de tourisme culturel… ; etc.

 

 

 


Voir cette publication sur Instagram

Les Meulières à Domme

Une publication partagée par cultureperigord (@cultperigord) le



Les chambres d’hôte

Le gîte

Le grand gite (90 m2, 3 chambres et un grand séjour)
4 chambres d’hôtes (12 m2)
La lumière, des paysages magnifiques, le grand calme, la forêt

Un patrimoine ancien : les meulières

« La nature a du talent » (Georges Bataille)… Et elle a disséminé, notamment dans le Périgord, un bien beau cadeau… la meulière : une roche sédimentaire, de grande taille. Pendant des siècles, les hommes lui ont donné une forme, afin de l’utiliser comme meules à grain. Voilà un objet étonnant du patrimoine périgourdin, et une renaissance de l’intérêt qu’il suscite. Il est présent ici, en Périgord Vert, notamment à Saint-Crépin-de-Richemont et dans le Périgord Noir, à Domme, où travaillait le dernier tailleur de pierre meulière, dans une belle ferme, qui déjà recevait en chambres d’hôtes, et s’appelle aujourd’hui… Les Meulières.