Les templiers enfermés à Domme

Les Templiers à Domme : Mystères et Légendes


Au cœur du Périgord Noir, la Bastide Royale de Domme cache en ses murs un secret ancestral.


La Porte des Tours : Une Prison Enigmatique

Les imposantes tours de la Bastide Royale de Domme, joyau de l’architecture militaire du XIIIème siècle, abritent des inscriptions mystérieuses. En 1970, le chanoine Tonnelier attribua ces graffiti aux chevaliers de l’Ordre du Temple, affirmant que de 1307 à 1320, soixante-dix Templiers y furent emprisonnés, gravant sur les murs les témoignages de leurs dernières années. Une étude récente remet en question cette thèse, mais l’aura mystérieuse des graffiti persiste.


Les Graffiti : Témoignages ou Divagations ?

Les gravures de Domme intriguent et fascinent. Selon le chanoine Tonnelier, les murs de la Porte des Tours portent des dates et des inscriptions dénonçant le pape Clément V, ainsi que des dessins complexes, incluant une multitude de têtes mystérieuses. Les interprétations de ces inscriptions varient, certaines études récentes suggérant qu’elles pourraient être l’œuvre de tailleurs de pierres, de pèlerins ou de gardes, plutôt que de Templiers.


Les Noms des Templiers

Les archives révèlent les noms des Templiers périgourdins détenus à Domme. Leur liste, dressée à partir de documents historiques, nous raconte les histoires de ces hommes, souvent avec des détails poignants sur leur vie et leur mort. Chaque nom évoque une part de l’énigme, laissant entrevoir les visages des chevaliers dans l’ombre de leur geôle.


Visitez la Porte des Tours

Aujourd’hui, la Porte des Tours est un site incontournable pour quiconque visite Domme. Les graffiti, visibles lors de visites autonomes ou guidées, offrent un aperçu émouvant de l’histoire et des légendes entourant les Templiers. Pour les plus audacieux, un Escape Game propose de relever le défi de retrouver les Clés de la Liberté en une heure, plongeant les participants dans l’atmosphère mystique de cette prison séculaire.


Les Templiers : Entre Vérité et Fiction

Les recherches et débats sur l’authenticité des graffiti de Domme sont intenses. Si certaines interprétations sont remises en question, l’énigme demeure. Les visiteurs sont invités à explorer, à questionner, et peut-être, à découvrir leur propre vérité au cœur de cette forteresse mystérieuse.


Plongez dans l’Histoire Mystérieuse des Templiers à Domme

La légende des Templiers, ces chevaliers mystiques et souvent incompris, continue de captiver les esprits. Venez découvrir Domme, où l’histoire et le mystère s’entrelacent dans les pierres anciennes de la Porte des Tours.

L’enchantement de Henry Miller à Domme

Un coup d’oeil sur la rivière noire et mystérieuse, du haut de la magnifique falaise, quand on sort de Domme

suffit pour qu’on emporte un souvenir d’une gratitude impérissable. Pour moi, cette rivière, ce pays appartiennent au poète Rainer Maria Rilke. Ce n’est pas plus la France que l’Autriche, ni même que l’Europe : c’est la terre d’enchantement que les poètes ont jalonnée et qu’ils ont seuls le droit de revendiquer - Henry Miller

“Depuis longtemps j’avais envie, entre autres, de visiter la vallée de la Dordogne. Je bouclai donc ma valise et pris le train pour Rocamadour où je débarquai de bonne heure, un matin, vers le lever du soleil, lune brillant encore d’un éclat vif dans le ciel. Coup de génie, de ma part, cette idée d’explorer la région de la Dordogne avant de me plonger dans l’illumination millénaire du monde grec. Rien que le coup d’œil sur la rivière noire et mystérieuse, du haut de la magnifique falaise debout à l’orée de Domme, suffit pour vous emplir d’un sentiment de gratitude impérissable.
Pour moi cette rivière, ce pays appartiennent au poète Rainer Maria Rilke. Ce n’est pas plus la France que l’Autriche, ni même que l’Europe: c’est la terre d’enchantement jalousement marquées par les poètes et qu’eux seuls ont le droit de revendiquer comme leur. Ce qui rapproche le plus du paradis, en attendant la Grèce. Le paradis des Français, mettons, par manière de concessions. Un paradis, en fait dont l’existence doit remonter à des milliers et des milliers d’années. Je suis convaincu que c’était bien cela pour l’homme de Cro-Magnon, malgré le témoignage fossilisé des formidables grottes, qui indique des conditions de vie plutôt stupéfiantes et terrifiantes. Rien n’empêchera de croire que si l’homme de Cro-Magnon s’installa ici, c’est qu’il était extrêmement intelligent, avec un sens de la beauté très développé.
Rien ne m’empêchera de croire que le sentiment religieux avait déjà atteint en lui un haut degré de développement et qu’il a fleuri en ces lieux, alors même que l’homme vivait comme une bête au fond des cavernes. Rien ne m’empêchera de croire que cette grande et pacifique région de France est destinée à demeurer éternellement un lieu sacré pour l’homme et que, lorsque la grande-ville aura fini d’exterminer les poètes, leurs successeurs trouveront ici refuge et berceau. Cette visite à la Dordogne fut pour moi, je le répète, d’une importance capitale: il m’en reste un espoir pour l’avenir de l’espèce, et même de notre planète. Il se peut qu’un jour la France cesse d’exister, mais la Dordogne survivra, tout comme les rêves, dont se nourrit l’âme humaine.”

Henry Miller, Le Colosse de Maroussi, 1958.