Article 0

« La nature a du talent » (Georges Bataille)… Et elle a disséminé, notamment dans le Périgord, un bien beau cadeau… la meulière : une roche sédimentaire, de grande taille. Pendant des siècles, les hommes lui ont donné une forme, afin de l’utiliser comme meules à grain. Voilà un objet étonnant du patrimoine périgourdin, et une renaissance de l’intérêt qu’il suscite. Il est présent ici, en Périgord Vert, notamment à Saint-Crépin-de-Richemont et dans le Périgord Noir, à Domme, où travaillait le dernier tailleur de pierre meulière, dans une belle ferme, qui déjà recevait en chambres d’hôtes, et s’appelle aujourd’hui… Les Meulières.